Beloved shadows de Nach

Beloved shadows de Nach

Nach avait déjà frappé fort avec son premier solo Cellule, soutenu par l’Atelier de Paris en 2017, où elle repoussait les limites de l’enfermement grâce à la rage contenue dans le Krump, une danse urbaine issue des quartiers pauvres de Los Angeles.
Étourdie par la passion — amoureuse, désirante, vivace — dans sa nouvelle création Beloved shadows Nach embrasse et embrase l’obscurité. Entourée par ses peurs et ses fascinations, elle convoque dans son corps ses ancêtres, des femmes alliées, mères, amantes, combattantes. Son territoire est orné de miroirs comme autant de réflexions et diffractions de son désir. Il est éclairé par des néons rouges, le rouge d’une plaie ou d’un velours enveloppant.
Pour Nach, ce solo est un confessionnal, un huis clos clair-obscur où peuvent se déployer ses fantômes et ses ambiguïtés. Beloved shadows, ombres bien aimées, est un face à face avec le désir, multiple, multiplié.


Plus d'informations : www.atelierdeparis.org


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement