fantasia de Ruth Childs

fantasia de Ruth Childs

La musique symphonique est une madeleine de Proust pour Ruth Childs.


Dans un solo pour son propre corps, elle suit les indices laissés par les gestes qui surgissent quand la musique de Beethoven, Tchaïkovski ou Dvorak s’invite comme un partenaire de jeu dans son studio de répétition. Une fois sur scène la musique pourrait disparaître mais les souvenirs persistent.
Si le titre de ce solo fait d’abord référence au dessin animé de Disney, fantasia désigne également une forme musicale fondée sur des mélodies familières, un costume en portugais ou une démonstration équestre dans les pays du Maghreb. Ainsi, la danseuse nous rappelle ces clins d’oeil en se parant de perruques et accessoires colorés, qui suivent la trace de Bruce Nauman dans Art Make Up (1967).
Cherchant l’inconnu à travers le connu, fantasia est un petit air joyeux que Ruth Childs nous met avec malice sur le bout de la langue.


Plus d'informations : https://www.atelierdeparis.org/


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement