OVTR (ON VA TOUT RENDRE) de Gaëlle Bourges

OVTR (ON VA TOUT RENDRE) de Gaëlle Bourges

En 1801, Lord Elgin, ambassadeur britannique à Constantinople, fait scier l’une des six cariatides de l’Acropole – ces statues de femme soutenant l’entablement du temple d’Érechthéion logé en face du Parthénon, à Athènes. Raflant au passage une partie des métopes et des frises du Parthénon, l’aristocrate vend son butin au gouvernement anglais qui en fait don au British Museum où, aujourd’hui encore, la figure de pierre est exposée. Incarné par 6 danseur•se•s et illustré par des lettres de l’époque mêlée à de la pop anglaise, OV TR – pour « ON VA TOUT RENDRE » – nous propulse d’Athènes à Londres, de creux en rebonds de l’histoire de l’art. Passant par le rébétiko, musique populaire grecque, la dernière création de Gaëlle Bourges décortique les problématiques internationales de pillage d’œuvres par les pays colonisateurs. Et si on rendait tout ?

1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement